Sacem / Proarti : Mise en oeuvres, le financement participatif au service des compositeurs

La Sacem lance Mise en œuvres, en partenariat avec Proarti, un dispositif de financement participatif innovant, sous le parrainage de Renaud Capuçon, destiné à encourager les artistes interprètes à passer commande à des compositeurs.

Capture d’écran 2016-11-15 à 11.34.52

Parallèlement à ses missions de collecte et de répartition de droits d’auteur, la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (Sacem) mène une politique active de soutien à la création, à la diffusion des œuvres et à la professionnalisation des créateurs dans le cadre de son action culturelle. C’est pour cette raison que vient d’être lancé le programme Mise en oeuvres, en partenariat avec Proarti, première plateforme de mécénat participatif dédiée à l’accompagnement de la création artistique et de la découverte culturelle.

Mise en œuvres s’adresse aux interprètes (solistes, ensembles, orchestres et chœurs) souhaitant passer commande à un compositeur de musique contemporaine pour une œuvre instrumentale ou électro-acoustique, à l’exclusion des œuvres lyriques, chorégraphiques et des musiques de scène. La Sacem souhaite ainsi,  au-delà d’apporter de nouvelles solutions de financement de la création, encourager les interprètes à passer commande à un ou plusieurs compositeurs. Pour François Besson, Directeur de l’action culturelle de la Sacem, « près de 300 millions d’euros ont été levés l’an dernier en France par les plateformes de financement participatif. Mais dans le domaine culturel, ce mouvement n’échappera pas à la loi de la longue traine et, sans un travail d’accompagnement et de repérage, les gros capteront l’essentiel de l’argent nouveau. En investissant le champ du financement participatif, nous souhaitons faciliter l’accès au financement à des répertoires moins « médiatiques » confrontés à une économie plus fragile, mais aussi stimuler le goût de l’aventure musicale des internautes ».

Cette opération est parrainée par Renaud Capuçon, artiste passionné et audacieux.  Pour lui, cette collaboration était évidente, s’inscrivant dans l’esprit avec lequel il toujours mené sa brillante carrière : « avoir le privilège de travailler une œuvre avec son compositeur est toujours un moment unique : le questionner sur des tempi, des nuances ou des phrasés ; comprendre sa pensée profonde, son inspiration ; et aussi découvrir le champ de liberté qu’il laisse à l’interprète. Mise en œuvres est un projet passionnant qui donne un coup de projecteur sur ce processus de création, sous tous ses aspects, et met en  lumière le travail de celles et ceux qui travaillent dans l’ombre. Résolument optimiste, je sais que le public saura dénicher les collaborations, les projets intéressants, les pépites artistiques. J’ai hâte de découvrir ces nouvelles créations ! »

 


Les objectifs du programme Mise en œuvres :


 

 

• Contribuer au renouvellement de la musique contemporaine dans toutes ses esthétiques en incitant les interprètes à diversifier leur répertoire
• Former les artistes à la recherche de financements privés dans le domaine de la musique contemporaine
• Permettre aux projets musicaux de renforcer leur visibilité auprès du grand public
• Inviter le grand public à s’engager en faveur de la création contemporaine et développer les liens entre les publics et les artistes


 

 Comment ça marche ?


 

Des ateliers « boîte à outils » permettront à tous les porteurs de projets intéressés par Mise en œuvres d’en savoir plus sur le dispositif, sur le fonctionnement du financement participatif et les clefs d’une campagne réussie. Après une phase de sélection, les projets retenus bénéficieront d’un soutien sur-mesure :

– La Sacem abondera leur financement par palier durant toute la campagne, à hauteur de 50% de l’objectif de collecte et dans la limite de 5 000 € par projet. Le dispositif bénéficiera d’une communication dédiée et les projets sélectionnés seront mis en avant par la Sacem et proarti.

– Les porteurs de projets bénéficieront d’un parcours d’accompagnement complet. proarti formera les porteurs de projets sélectionnés grâce à une formation individuelle de 4 heures afin de mettre en place la campagne la plus adaptée et proposera un suivi individualisé avant, pendant et après les campagnes.

 


Le calendrier


 

– Date limite des candidatures : lundi 14 novembre 2016
– Sélection des projets : mercredi 23 novembre 2016
– Formation des porteurs de projets sélectionnés : du jeudi 24 novembre au mardi 6 décembre 2016
– Lancement des campagnes – collectes : mercredi 7 décembre 2016
– Evénement de présentation des projets au Carreau du Temple (Paris 3e) : jeudi 2 février 2017


 

>>> EN SAVOIR PLUS