Adisq : un plan d’action pour l’industrie musicale au Québec

Le 29 septembre, l’Adisq a dévoilé lors d’une conférence de presse son plan d’action en réponse aux défis économiques auxquels l’industrie de la musique se trouve confrontée au Québec.

capture_d_e_cran_2016-10-04_a_12-1.27.40-35520

 

L’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (Adisq) représente l’ensemble du secteur de la musique, et de l’humour. Le 29 septembre, l’Adisq a présenté un plan d’action dans lequel il est demandé au gouvernement la mise en place d’un programme d’aide de deux ans pour « permettre à l’industrie québécoise de la musique de traverser la période de transition qui l’attend ».

Ces dispositions ont pour objectif de rééquilibrer « les forces dans un modèle économique qui s’avère de plus en plus inéquitable pour les artistes et les entreprises indépendantes » par des leviers législatifs, fiscaux, réglementaires et financiers.

La demande de l’Adisq fait suite à l’adoption accélérée des services de « streaming » qui représente certes « une technologie fantastique » mais qui « impose un nouveau système de revenus qui ne répond à aucune logique » selon le président de l’ADISQ, Claude Larivée.

L’Adisq a également présenté au Ministre de la Culture et des Communications du Québec, Luc Fortin une stratégie pour accompagner la transition du secteur grâce à une aide additionnelle de 7,5 Md$ par année pendant deux ans.

>> Lire le communiqué de l’Adisq