Le CNV poursuit la réforme de ses aides

X-YyvgRW_400x400Dans le respect de la stratégie de responsabilité sociétale, sociale et environnementale engagée par le ministère de la culture, les instances du CNV ont reprécisé le périmètre de soutien des aides de l’établissement. Les critères d’attribution et points de vigilance des commissions se déclinent désormais selon les trois piliers du développement durable : économique, social-sociétal et environnemental.

Le CNV précise ce que cela induit dans la conduite des projets :

PILIER ÉCONOMIQUE

  • Lisibilité budgétaire et transparence de la demande
  • Moyens mis en oeuvre par le professionnel du spectacle sollicitant un soutien
  • Frais de structures cohérents avec l’économie du projet
  • Prise de risque économique

​PILIER SOCIAL/SOCIÉTAL

  • Cadre de bonne pratique professionnelle
  • Rigueur, sérieux et la sincérité de la demande
  • Respect des dispositions des conventions collectives.
  • Prise de risque artistique
  • Dispositions prises en termes d’égalité F-H
  • Prise en compte des contextes territoriaux et temporels
  • Effectivité avérée des activités

PILIER ENVIRONNEMENTAL

  • Dispositions prises en termes de gestion de l’impact environnemental de la structure ou de son projet

Au-delà de cette trame commune, des critères spécifiques ont été conservés dans chaque programme. Les formulaires 2019 intègrent ces données, notamment sur la répartition femmes-hommes au sein des plateaux artistiques.

Plus d’informations