La Commission Européenne commande une étude sur l’export de la musique

La Commission Européenne a choisi Le Bureau Export, en partenariat avec Music Austria, KEA, Factory 92 et en association avec EMEE pour livrer une étude cadre dont l’objectif est de définir une stratégie pour l’export de la musique européenne.

1030pixels-music-moves-europe-2017-1-1

Cette étude est menée dans le contexte d’une Action Préparatoire intitulée « Music Moves Europe : Boosting European music diversity and talent ». Lancée en Février 2018 par Tibor Navrasics, commissaire en charge de l’Education, de la Culture et du Sport, cette action a pour but d’évaluer et de préfigurer des actions adaptées pour un financement européen de la musique plus ciblé à l’horizon 2020, elle prévoit un budget de 1.5 millions d’euros.

Parmi ses nombreux objectifs, l’action préparatoire vise à développer une approche stratégique pour la promotion de la musique européenne à l’international. L’étude vient informer et soutenir cet objectif.

Dans cet ordre d’idée, l’étude sur l’export de la musique Européenne se matérialisera par :

  • Un état des lieux et une analyse des disparités des programmes de soutien à l’export de la musique existants en Europe ;
  • L’identification des stratégies gagnantes pour l’export de la musique européenne vers des marchés internationaux clés (i.e. USA, Canada, Chine et un pays africain qui sera connu prochainement) ;
  • Une attention portée au renforcement de la diversité culturelle et de la circulation intra-européenne des œuvres ;
  • L’identification des défis, des opportunités et des bonnes pratiques pour l’export des talents musicaux Européens et de leur répertoire ;
  • Une conférence avec les acteurs de l’industrie musicale européenne pour tester et partager les recommandations ;
  • La formulation d’une stratégie prospective pour l’établissement de politiques aux niveaux européen et nationaux et pour la prise de décision au sein même du secteur.
  • Un travail d’équipe à l’échelle européenne

EMEE (European Music Exporters Exchange), est un partenaire majeur dans ce projet. Véritable pionnier, le réseau EMEE est la toute première association internationale de bureaux export nationaux pour la musique et compte plus de 21 membres. Sa mission est de mettre en place une stratégie export européenne concrète en se nourrissant de l’immense diversité artistique et des ressources professionnelles de ses membres originaires de pays allant de la France à la République Tchèque, de l’Estonie au Portugal ou encore de l’Allemagne jusqu’en Hongrie. Pouvant compter sur une grande banque de ressources et d’expériences mais aussi sur un support public, les activités d’EMEE visent à favoriser la circulation de la musique au sein même de l’Europe mais aussi à soutenir l’export de la musique européenne vers des territoires clés à l’international sur tous les continents.
Le Bureau Export développe la musique made in France autour du monde depuis 1993. Il est un membre actif du réseau EMEE.