Abonnez-vous à la newsletter

Etude « Les français et la musique dans les territoires »

Désireuse de contribuer à la réflexion des acteurs publics et privés sur la vie musicale en France, la Sacem publie mardi 16 novembre, à l’occasion du Salon des Maires, cette étude qu’elle a commandée à l’Institut OpinionWay.

Cette étude* trace le portrait d’une population profondément mélomane, pour qui la musique est synonyme d’une vie plus riche, plus agréable et plus porteuse de lien. Une population qui a subi difficilement les restrictions liées à la crise sanitaire et qui attend un retour à la normale le plus tôt possible.

Elle pointe aussi des fractures territoriales entre les grandes métropoles et les « déserts musicaux » de certaines zones rurales.

Et surtout, elle montre que l’accès à la musique, dans toute sa diversité, pour tous et partout est un enjeu majeur pour notre société, et une attente forte des Français notamment vis-à-vis de leurs élus locaux.

Acteur majeur au service de la musique dans les territoires, la Sacem est engagée aux côtés des élus et des régions pour contribuer à cet objectif.

Chiffres clés

73 % des Français accordent à la musique une place importante dans leurs vies

88% des Français pensent que la musique est un puissant facteur de valorisation de la culture de leur territoire

48% des Français déclarent qu’assister à des concerts dans des salles dédiées leur a manqué pendant la pandémie

69% des Français estiment que les événements musicaux ont repris mais sont moins nombreux qu’avant la crise sanitaire

74% des habitants des métropoles sont satisfaits de la variété de l’offre musicale de leur territoire mais seulement 55 % des habitants des territoires ruraux

49% des Français considèrent que les municipalités ont un rôle à jouer dans la dynamisation de la vie musicale des territoires

Pour 40% des Français, le coût est un frein aux activités et aux lieux musicaux

* Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.   

Pour en savoir plus :

A lire aussi