Abonnez-vous à la newsletter

Sondage « Les français et la musique »

Souhaitant écouter les attentes des Français, comprendre leur regard et leurs habitudes, Tous Pour La Musique a sollicité l’institut ELABE pour la réalisation d’un sondage exclusif sur les Français et la musique.

L’enseignement majeur cette étude est la place centrale qu’occupe la musique dans notre société aux yeux des Français. 

Pour 88% d’entre eux, la musique rapproche les individus et permet à des gens d’horizons divers de vivre des expériences en commun. Elle est au cœur de leurs meilleurs souvenirs collectifs, notamment dans le cadre de grands évènements de la vie familiale, des vacances avec un groupe d’amis, ou encore des petits moments de convivialité en famille et entre amis.

La musique contribue aussi à créer un sentiment d’appartenance, de cohésion et participe au vivre-ensemble : les Français estiment qu’elle développe des valeurs de respect et de tolérance (69%), permet de valoriser la diversité de la société (83%) et constitue un miroir de celle-ci (73%).

Un art de vivre à la française

Pour 82% des Français, la production musicale compte parmi les domaines constitutifs de l’« art de vivre à la française », et participe au rayonnement de la culture et des valeurs de la société de notre pays à l’étranger pour 3 Français sur 4.

Ce sondage exclusif révèle aussi que la musique est un bien essentiel dont l’accès a été profondément entravé par la crise sanitaire : à ce jour, 63% des Français déclarent fréquenter moins qu’avant la crise les lieux de musique (bars, concerts, salles, etc.) depuis leur réouverture.
Une situation qu’une majorité de Français regrette : dans la période actuelle de restrictions sanitaires, 59% déclarent qu’écouter de la musique dans un bar, une fête ou une salle de concert est un moment de convivialité qui leur manque.

Conscients de son importance pour notre société, les Français expriment de fortes attentes en termes de politique publique de la musique. 
Ils insistent sur la faiblesse de la place accordée à son enseignement auprès des plus jeunes (73%), déplorent le manque de volontarisme des responsables politiques nationaux (66%) comme locaux (63%), et estiment nécessaire d’inciter les Français à retourner dans les salles de concerts (78%).

A lire aussi