Présidentielle 2022 : la musique entre en campagne

Réunis dans l’association Tous Pour la Musique, les acteurs de la musique présentent leur vision et 13 propositions pour « Une République de la musique ». Ils lancent un appel de soutien auprès des artistes, dirigeants de salles ou de festivals, producteurs, personnalités et professionnels du monde de la musique. Ils révèlent aussi les résultats d’un sondage exclusif auprès des Français, sur la contribution de la musique au lien social et à notre vie collective.

Dans la perspective de l’élection présidentielle, et à quelques jours de la 37ème édition des Victoires de la musique, Tous Pour la Musique (TPLM), l’association de l’ensemble des représentations professionnelles de la musique en France, présente aujourd’hui ses propositions pour la prochaine mandature. Avec une grande campagne #musique2022 qui s’appuie sur un manifeste, un programme, et un mot d’ordre : « Pour une République de la musique ».


LA MUSIQUE EST UNE CHANCE POUR LA FRANCE

La musique est la première pratique culturelle des Français. Elle adoucit les épreuves et sublime les joies, individuelles ou collectives. La musique unit et rassemble : elle renforce le lien social et les moments de partage, rapproche les âges, les sexes, les origines, les opinions, ou les cultures. Pourtant, son rôle social et inclusif est insuffisamment valorisé, son potentiel pour le vivre ensemble sous exploité. La musique est partout, tout le temps, sauf dans le débat public où l’on ne l’entend pas assez. A l’heure où ce qui nous divise semble plus fort que ce qui nous rassemble, alors que les menaces climatiques, économiques et sanitaires pourraient pousser au repli sur soi, la musique est une chance pour la France.

Pour que la société puisse jouir pleinement des vertus de ce bien commun, l’association TPLM lance aujourd’hui sa campagne #musique2022 pour la signature de son manifeste « Pour une République de la musique » et mobilise les candidats à l’élection présidentielle pour fédérer autour de sa vision et de ses 13 propositions. Les signatures du manifeste sont actuellement collectées sur le site de campagne www.musique2022.org.

« Face aux peurs qui sont agitées, à la tentation du repli sur son cocon, remplissons des salles qui n’attendent que leurs publics. Luttons contre les déserts musicaux. Faisons de la France un peuple de musiciens. Développons l’oreille musicale des enfants, si essentielle à leur épanouissement. Changeons d’échelle ! Pour faire vivre la musique partout : dans les espaces publics, les écoles, les médias et tous les endroits où les Français se rassemblent. Préservons la richesse de notre tissu musical et la puissance de notre innovation. Soutenez la France du lien, donnez votre voix à la musique. » Jean-Christophe Bourgeois, éditeur, Président de Tous Pour la Musique.

RESUME DES 13 PROPOSITIONS « POUR UNE REPUBLIQUE DE LA MUSIQUE »

Les 4 engagements et les 13 propositions sont issus d’une grande consultation de l’ensemble des professionnels : auteurs, compositeurs, artistes interprètes, musiciens, éditeurs, producteurs, managers, entrepreneurs de spectacles (producteurs de spectacles, diffuseurs, festivals, exploitants de salles), les distributeurs de musique physique et numérique, les fabricants d’instruments de musique, les attachés de presse.

Une culture musicale pour tous les Français

1.Pour un « Pacte pour le Savoir Musical » à l’école

2. Soutenir l’adoption d’innovations numériques dans la pratique et l’apprentissage de la musique, complémentaires de l’enseignement traditionnel

3. Démocratiser un « Erasmus de la musique » facilitant les échanges européens entre étudiants et entre universités


▪ Une musique de proximité dans les régions

4. Des Etats Généraux de la Musique dans les Territoires, pour une meilleure cohérence et efficacité des politiques publiques

5. Une « Musique du quart d’heure » pour Lutter contre les déserts musicaux avec une densification du maillage territorial

6. Un label national « Communes Musicales de France » / « Musique en ville et en village » animé par la filière


▪ Une valorisation des artistes, de la création et des métiers de la musique

7. Défendre la place des auteurs, des artistes, de la création et de la diversité musicale dans les médias et les plateformes numériques

8. Soutenir les artistes et renforcer le modèle social des métiers de la musique

9. Orienter les politiques publiques vers la promotion de l’égalité femme/homme

10. Favoriser le rayonnement à l’international de la production musicale française et francophone

▪ Une volonté politique pour la pratique culturelle préférée des Français

11. Lancer une grande campagne de communication pour encourager les Français à revenir dans les salles, concerts et festivals

12. Assurer des financements structurants à la filière musicale, en identifiant de nouveaux mécanismes proportionnés aux enjeux de court et long terme

13. Pérenniser et renforcer les missions et le financement du CNM

LE SONDAGE EXCLUSIF SUR LA MUSIQUE ET LES FRANÇAIS : LA MUSIQUE, CET ESSENTIEL POUR QUE LA SOCIETE FRANÇAISE VIBRE A L’UNISSON

Souhaitant écouter les attentes des Français, comprendre leur regard et leurs habitudes, Tous Pour La Musique a sollicité l’institut ELABE pour la réalisation d’un sondage exclusif sur les Français et la musique.1 L’enseignement majeur de cette étude est la place centrale qu’occupe la musique dans notre société aux yeux des Français. Pour 88% d’entre eux, la musique rapproche les individus et permet à des gens d’horizons divers de vivre des expériences en commun. Elle est au cœur de leurs meilleurs souvenirs collectifs, notamment dans le cadre de grands évènements de la vie familiale, des vacances avec un groupe d’amis, ou encore des petits moments de convivialité en famille et entre amis.

La musique contribue aussi à créer un sentiment d’appartenance, de cohésion et participe au vivre-ensemble : les Français estiment qu’elle développe des valeurs de respect et de tolérance (69%), permet de valoriser la diversité de la société (83%) et constitue un miroir de celle-ci (73%). Elément important de ce qui fait la culture française d’aujourd’hui et de demain pour 82% des Français, la production musicale compte parmi les domaines constitutifs de l’ « art de vivre à la française », et participe au rayonnement de la culture et des valeurs de la société de notre pays à l’étranger pour 3 Français sur 4.

Ce sondage exclusif révèle aussi que la musique est un essentiel dont l’accès a été profondément entravé par la crise sanitaire : à ce jour, 63% des Français déclarent fréquenter moins qu’avant la crise les lieux de musique (bars, concerts, salles, etc.) depuis leur réouverture. Une situation qu’une majorité de Français regrette : dans la période actuelle de restrictions sanitaires, 59% déclarent qu’écouter de la musique dans un bar, une fête ou une salle de concert est un moment de convivialité qui leur manque.

Conscients de son importance pour notre société, les Français expriment de fortes attentes en termes de politique publique de la musique. Ils insistent sur la faiblesse de la place accordée à son enseignement auprès des plus jeunes (73%), déplorent le manque de volontarisme des responsables politiques nationaux (66%) comme locaux (63%), et estiment nécessaire d’inciter les Français à retourner dans les salles de concerts (78%).

1 Etude ELABE réalisée pour TPLM. Echantillon de 1 001 personnes représentatif de la population résidente de France métropolitaine âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération. Interrogation par Internet du 27 au 28 janvier 2022. Marges d’erreur comprises entre 1.4 et 3.1 points de pourcentage.

Retrouvez sur le site de campagne www.musique2022.org :

  • Le manifeste pour une République de la musique
  • Les 13 propositions détaillées du programme
  • Le sondage exclusif ELABE pour TPLM « Les Français et la Musique »
  • Le formulaire d’adhésion au comité de soutien #Musique2022


Contact presse : François Cathalifaud : 06.62.15.50.03 / francois.cathalifaud@elabe.fr

A propos de Tous Pour La Musique
Tous Pour La Musique est l’association qui réunit l’ensemble des représentations professionnelles de la musique en France : auteurs, compositeurs, artistes interprètes, musiciens, éditeurs, producteurs, managers, entrepreneurs de spectacles (producteurs de spectacles, diffuseurs, festivals, exploitants de salles), les distributeurs de musique physique et numérique, les fabricants d’instruments de musique, les attachés de presse
Liste des 29 membres : ADAMI, APRES, CEMF, CSDEM, CSFI, EIFEIL, ESML, La FELIN, GAM, Grands Formats, Les Forces Musicales, MMFF, PRODISS, PROFEDIM, SACEM, SCPP, SFA-CGT, SMA, SNAC, SNAM, SNEP, SNES, SN3M/FO, SPPF, ULM, UCMF, UNAC, UPFI, Zone Franche.