Les différents membres

ADIF MUSIQUES

L’Adif Musiques est une structure qui œuvre pour favoriser la diffusion, l’insertion, la formation et la promotion d’artistes du spectacle vivant et enregistré.

ADAMI

Société Civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes.

L’Adami est une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes.

Elle répartit les droits des comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d’orchestre et danseurs pour la diffusion de leur travail enregistré.
Elle défend les droits des artistes-interprètes.
Elle favorise le renouvellement des talents et consolide l’emploi artistique à travers ses aides à la création, à la diffusion du spectacle vivant et à la formation professionnelle continue des artistes.

BUREAU EXPORT

Depuis 1993, le Bureau Export accompagne activement la filière musicale française dans le développement de ses artistes à l’international, dans le domaine des musiques actuelles et des musiques classiques.

Le dispositif d’aides proposé par le bureauexport s’adresse aux professionnels français actifs à l’export, membres de l’association* (labels/producteurs phonographiques, éditeurs, distributeurs, producteurs de spectacles, managers, agents artistiques, ensembles indépendants) souhaitant être accompagnés dans leur travail de développement à l’international et justifiant d’un environnement professionnel solide autour de leurs artistes et d’une stratégie de développement effective à l’international.

CEMF

La Chambre syndicale des Éditeurs de Musique de France (CEMF) a été fondée en 1873.
Outre son action de représentation des éditeurs auprès des autorités et des organisations syndicales, la CEMF participe à des actions destinées à la promotion de l’édition de musique, contribue à la défense et au développement de la propriété artistique et défend les bonnes mœurs éditoriales et la confraternité entre les éditeurs musicaux, valeurs auxquelles la Chambre syndicale a été attachée tout au long de son histoire.

CNV

La mission du CNV est de soutenir le spectacle vivant de musiques actuelles et de variétés, grâce aux fonds collectés par la taxe sur les spectacles et par la redistribution de ceux-ci sous la forme d’aides financières aux divers porteurs de projets.

C’est un établissement public industriel et commercial (EPIC), créé par la Loi n°2002-5 (article 30) du 4 janvier 2002. Ces activités lui permettent de développer une mission, plus récente, d’observation du secteur afin d’améliorer la connaissance des conditions de production et de diffusion des spectacles en France. Il a aussi pour tâche de suivre le programme et le cahier des charges des Zénith.

CSDEM

Chambre Syndicale de l’Édition Musicale

« Parce que l’édition musicale est un métier exigeant. Parce que la musique est confrontée sans cesse à de nouveaux défis, la Chambre Syndicale de l’Edition Musicale rassemble et agit pour toute la profession. »

La CSDEM réunit les éditeurs de musique de variété. Elle a pour objet principal :

  • la représentation et la défense de la profession et des intérêts nationaux et internationaux des ses membres
  • la promotion et la valorisation de la musique
  • la défense du droit d’auteur

EIFEIL

La Fédération des Editeurs Indépendants Fédérés en Ile-de-France (EIFEIL) a été créée en 2011 pour représenter et mettre en réseau les  éditeurs de musique et les labels indépendants en France.

ESML

Editeurs de services de musique en ligne

L’ESML est le syndicat des éditeurs de services de musique en ligne, qui regroupe acteurs du marché français comme Deezer, Starzik, Orange ou encore le Geste (Groupement des éditeurs de service en ligne). « Les plateformes font désormais partie de la filière », a déclaré Axel Dauchez, PDG de Deezer, lors de sa création en 2011, à l’issue de la mission Hoog et de la signature d’une charte commune avec les maisons de disques. L’ESML se fixe pour objectif de favoriser un développement durable du marché légal de la musique numérique ; d’apporter une véritable réponse graduée aux enjeux du piratage, avec une gamme variée de services gratuits et payant ; et de préserver « l’indépendance culturelle française ».

FCM

Le FCM est une association qui regroupe les sociétés civiles de perception et de répartition des droits d’auteur et des droits voisins (Sacem, SACD, Adami, Spedidam, SCPP, SPPF…), des organisations professionnelles et syndicales, ainsi que les pouvoirs publics autour de programmes d’aide à la filière musicale. Il apporte son soutien à la production et à la diffusion du spectacle vivant (concerts, tournées), aux festivals, à l’export, à la création et à la production phonographique. Unique en son genre, puisque rassemblant toute la filière musicale, il s’efforce de s’adapter aux évolutions technologiques inhérentes à nos professions, pour mieux répondre aux demandes liées aux réalités du terrain. Le FCM intervient également dans le domaine de la formation d’artistes.

FRANCOFOLIES

Le festival des Francofolies de La Rochelle a été créé en 1985. Sa volonté est de diffuser et de promouvoir les chansons et musiques d’expression française ou francophone. Il existe un festival des Francofolies à Spa (Belgique) depuis 1994 et de Montréal (Québec) depuis 1989.

Le Chantier des Francos est un dispositif d’accompagnement et de formation mis en place par le festival des Francofolies pour épauler les artistes émergents de la scène francophone dans leur insertion professionnelle (filière musicale et spectacle vivant).

Francos Educ est un programme de valorisation de la chanson française en milieu scolaire porté par les Francofolies. Son objectif est de favoriser les pratiques et d’encourager la découverte chez le jeune public.

GAM

Guilde des artistes de la musique

Créée en janvier 2012 à l’initiative d’Axel Bauer, Kent, Susanne Combo et Issam Krimi, la GAM (Guilde des artistes de la musique) est une association qui vise à rassembler tous les artistes de la musique pour leur permettre de parler d’une seule voix et de se positionner collectivement sur l’ensemble des débats – du partage de la valeur aux revenus du streaming – provoqués par la révolution numérique. « Nous voulons que les artistes aient le contrôle de l’exploitation de leurs œuvres et obtiennent le juste partage des profits générés dans le digital, le physique ainsi que dans tout autre moyen d’exploitation à venir », explique la GAM sur son site Web.

IRMA

Le Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles (Irma) est une association loi 1901 (J.O du 16 avril 1986) conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication et soutenue par les organismes de la filière musicale.

L’Irma est un organisme ouvert à tous les acteurs des musiques actuelles pour leur information, leur orientation, leur conseil ou leur formation.
Interface entre toutes les composantes du monde de la musique, il constitue un pôle de référence national assurant une mise à disposition de ressources expertisées, et un lieu d’échange et d’outillage pour la structuration des pratiques et des professions.

LES FORCES MUSICALES

Les Forces Musicales, le syndicat professionnel des opéras, des orchestres et des festivals d’art lyrique, ont vu le jour le 28 septembre 2015. Cette organisation patronale regroupe les adhérents de l’ancienne CPDO (Chambre Professionnelle des Directions d’Opéra) et du SYNOLYR (Syndicat National des Orchestres et des Théâtres Lyriques) décidés à réunir leurs forces, leur histoire et leur expérience. 

Par les structures représentées, Les Forces Musicales est la deuxième organisation d’employeurs du spectacle vivant en termes de masse salariale, et la première en termes d’emplois artistiques permanents.

MMFF

MMFF est un syndicat crée en 1999 à l’initiative d’une dizaine de managers qui souhaitaient développer l’antenne Française de la fédération internationale de managers « International Manager Forum ».

« International Manager Forum » est une fédération de syndicats, présente dans tous les territoires européens importants, aux États Unis et en Australie.

L’existence même de MMFF réside dans la volonté de ses membres à vouloir dynamiser les échanges professionnels entre les managers et leurs partenaires.

PRODISS

Fondé en 1984, le PRODISS est l’organisation patronale représentant les principales entreprises du spectacle musical et de variété en France. Au 30 juin 2016, les 343 entreprises membres, soit 76 % de l’activité économique sectorielle, sont les acteurs économiques incontournables des variétés et des musiques actuelles, incluant les comédies musicales et spectacles d’humour. Les 4 activités principales du spectacle sont rassemblées au PRODISS : création et production, diffusion de spectacles, exploitation de salles de spectacles et organisation de festivals.

Représentatif au niveau national, le PRODISS est habilité à engager ses membres par la signature d’accords collectifs professionnels. L’essentiel de sa mission est de défendre et de promouvoir les intérêts du secteur, de soutenir et d’accompagner la compétitivité des entreprises du spectacle, et de sensibiliser le gouvernement pour créer les conditions les plus favorables à l’épanouissement de ses adhérents.
Observation et prospective sont au cœur de la dynamique du syndicat, en veille permanente sur le secteur et ses évolutions, permettant ainsi d’inscrire les entreprises membres dans une vision d’innovation économique, sociale et culturelle. Le PRODISS a mis en place son Observatoire du Live, une plateforme qui agrège l’information sur la dynamique économique, sociale et culturelle du spectacle musical et de variété. Il a aussi mis en place un think tank « spectacle et numérique » PROSCENIUM, espace de réflexion dédié aux enjeux de l’innovation. Enfin, les métiers du spectacles sont mis en lumière sur www.plusquejamais.fr.

PROFEDIM

Syndicat professionnel des producteurs, festivals, ensembles, diffuseurs indépendants de musique

Le Profedim (Syndicat professionnel des producteurs, festivals, ensembles, diffuseurs indépendants de musique) regroupe les acteurs majeurs de la vie musicale en France que sont les compagnies lyriques, centres de création musicale, ensembles musicaux spécialisés, centres de recherche musicale, centres culturels de rencontre, et autres structures musicales indépendantes nées à l’initiative de personnalités artistiques fortes.

SACEM

La Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique) est une société de services, société civile à but non lucratif, gérée par les créateurs et éditeurs de musique.
Elle favorise la création musicale en protégeant, représentant et servant les intérêts des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

SCPP

La SCPP est une société de perception et de répartition des rémunérations perçues pour le compte de ses membres auprès des utilisateurs de phonogrammes et de vidéomusiques.

1 920 producteurs sont actuellement membres de la SCPP, qui réunit de nombreux producteurs indépendants ainsi que les sociétés internationales comme Sony Music France, Universal et Warner.

SMA

Syndicat des musiques actuelles

Crééen 2005, le SMA (Syndicat des musiques actuelles) a choisi de représenter les entreprises du secteur des musiques actuelles qui se reconnaissent dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Le syndicat, qui compte plus de 200 membres, est ouvert à toute la diversité de ces entreprises dites du « tiers-secteur » : salles de spectacles, festivals, producteurs de spectacles, labels, éditeurs de musique, centres de formation, medias, réseaux et fédérations nationales.

SOCAN

Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

La Socan est l’organisation canadienne de gestion collective des droits d’auteur qui administre la communication et l’exécution des œuvres musicales.

Syndicat Français des Artistes-interprètes

Le SFA promeut et défend les droits moraux, sociaux et économiques des artistes dramatiques, lyriques, chorégraphiques, visuels et traditionnels, ainsi que ceux des artistes de variétés et de cirque et des marionnettistes. Il est affilié à la Fédération du Spectacle CGT et il est membre fondateur de la Fédération Internationale des Acteurs. En 1936, son appartenance à la Fédération du Spectacle CGT lui offre la représentativité nationale qui lui permet d’être membre fondateur du Festival International du Film. Sous l’égide de Gérard Philipe, en 1958, le SFA trouve sa forme actuelle en regroupant l’ensemble des artistes-interprètes, à l’exception des chefs d’orchestre et des instrumentistes.

SNAC

Syndicat national des auteurs et des compositeurs

Le SNAC unit sur un plan strictement professionnel des hommes et des femmes, des créateurs isolés ou dont les oeuvres sont disséminées dans les répertoires de sociétés d’auteurs différents.

C’est le rôle du SNAC d’unir les créateurs pour défendre leur droit d’expression, leurs conditions de travail, leurs moyens de production, bref tout ce qui permet l’éclosion des oeuvres. Si les diverses formes d’activité des créateurs peuvent donner naissance à des intérêts particuliers, il y a néanmoins, dominant tout le reste, un intérêt commun à tous : la défense du droit d’auteur.

SNAM

Le SNAM-CGT – Union nationale des syndicats d’artistes musiciens de France CGT – regroupe aujourd’hui 35 syndicats locaux ou régionaux. Créé en 1956, il est l’outil indispensable que les syndicats d’artistes musiciens, adhérents de la Fédération CGT du spectacle, ont décidé de créer. Il est l’héritier de la Fédération des musiciens créée au début du 20ème siècle au sein de la CGT.

SNEP

Syndicat National de l’Édition Phonographique

Créé en 1922, le SNEP regroupe 48 membres dont il est le porte-parole et le représentant, vis-à-vis du Gouvernement, des parlementaires et de l’administration, que des autres organisations professionnelles, de la presse et du public. Le SNEP est un syndicat professionnel affilié au MEDEF. Il est également membre de la Fédération Internationale de l’industrie Phonographique (IFPI).

SNES

Syndicat national des entrepreneurs de spectacles

Le SNES (Syndicat national des entrepreneurs de spectacles) regroupe plus de 200 entreprises de spectacle privées qui organisent chaque année quelques 15 000 représentations de  théâtre, variétés, danse, opéra, musique classique, musiques actuelles, chanson, rock, jazz, cirque, pantomime ou spectacles jeune public. Il représente et défend leurs intérêts auprès des pouvoirs publics, des organismes professionnels, et des sociétés d’auteurs et de droits voisins.

SPPF

Société Civile des Producteurs de Phonogrammes en France

Créée par des Producteurs Indépendants, pour répartir les droits des seuls Producteurs Indépendants, la SPPF est davantage qu’une simple société de perception et de répartition de droits.

C’est aussi un outil de réflexion projeté sur l’avenir du métier de Producteur de phonogrammes : avec le développement de la technique numérique et des nouveaux canaux de diffusion, comme l’Internet, on assiste à l’émergence de nouvelles formes d’exploitation qui vont bouleverser la gestion des droits des Producteurs.

UCMF

Union des Compositeurs de Musiques de Films

Créé en 2002, l’UCMF fédère les compositeurs de musiques pour l’image et développe une action de promotion, d’entraide et de mise en réseau de ces compositeurs.

UNAC

L’Union Nationale des Auteurs et Compositeurs est un organisme créé en 1959 pour la Protection et la Défense des Droits des Auteurs et des Compositeurs.

L’UNAC regroupe une grande majorité d’Auteurs et de Compositeurs de renom principalement dans le domaine des variétés et poursuit, aujourd’hui plus que jamais, une politique active de promotion et de développement du répertoire français.

UPFI

L’UPFI est une organisation professionnelle qui regroupe les principaux producteurs et distributeurs indépendants français. L’UPFI agit comme un porte-parole de la profession et structure la réflexion, l’action et la communication sur le métier de producteur phonographique indépendant.

ZONE FRANCHE

Premier réseau français consacré aux musiques du monde, Zone Franche est une organisation transversale qui rassemble toutes les catégories d’acteurs du secteur : festivals, salles, labels et éditeurs, représentants d’artistes, médias, associations culturelles, marchés, etc.