Virginie Berger devient directrice générale d’Armonia

Le nom de la directrice générale d’Armonia a été révélé à l’occasion du dernier Midem. Il s’agit de Virginie Berger, la fondatrice de DBTH, cabinet de conseil en stratégie marketing et business développement pour les entreprises technologiques et les médias. Elle prendra ses fonctions au 1er juillet.

 

image006-2-43fd8

Virginie Berger, directrice générale d’Armonia

Armonia, premier portail européen de licences pour les musiques en ligne, a annoncé la nomination de sa première directrice générale, Virginie Berger, qui prendra ses fonctions au 1er juillet et aura pour mission de poursuivre le développement d’Armonia.

Armonia est une alliance européenne de plusieurs sociétés nationales de gestion collective de droits d’auteur, créée pour simplifier le traitement et la délivrance de licences en Europe dans le secteur des usages numériques, en améliorer l’efficacité et garantir à tous une répartition équitable. Fort de l’expérience collective de ses membres dans le secteur de la musique et s’appuyant sur des technologies innovantes, Armonia assure la diversité des cultures musicales sur le marché mondial des services numériques. Depuis 3 ans, le premier portail européen de licences est passé de trois à neuf membres, gagnant en importance et en visibilité.

Virginie Berger est la fondatrice de DBTH, cabinet de conseil parisien pour les entreprises technologiques et des médias spécialisé en stratégie marketing et business développement. Avant de fonder DBTH en 2011, Virginie a travaillé au sein de Microsoft, NRJ et MySpace, qu’elle a rejoint dès le début de leur implantation en France en tant que directrice Marketing et Contenu. Elle est l’auteure d’un livre sur le marketing numérique et la monétisation de la musique en ligne, Musique et stratégies numériques, aux éditions Irma.

Virginie Berger déclare : « Armonia a déjà su négocier des licences multi-territoriales auprès des fournisseurs de services numériques et créer une plateforme technologique leader en matière de traitement de la musique. Ces bases solides suscitent l’intérêt des sociétés nationales de gestion des droits d’auteur et aboutissent à des contrats de délégation venant du monde entier, ce qui conforte l’attractivité d’Armonia en tant qu’interlocuteur unique des fournisseurs de services numériques. Je me réjouis de pouvoir m’appuyer sur ce cercle vertueux pour permettre à des cultures musicales de niche de s’épanouir sur le marché mondial. Ma mission consistera notamment à mobiliser les soutiens aux entreprises de musique numérique innovantes en élaborant une feuille de route concernant les licences, afin de faciliter et d’accélérer la mise à disposition d’un répertoire vaste et diversifié pour les consommateurs, tout en garantissant à tous une répartition équitable, grâce à davantage de simplicité et d’efficacité ». Jean-Noël Tronc, président du conseil d’administration d’Armonia et directeur général de la Sacem, ajoute : « grâce à ses nombreuses collaborations avec des entreprises numériques innovantes, Virginie dispose de la connaissance et de l’expérience nécessaires pour faire évoluer Armonia, tant par l’augmentation du nombre de membres que par l’accélération des négociations multi-territoriales avec les fournisseurs de services numériques ».