NOMINATION DE LA NOUVELLE MINISTRE DE LA CULTURE : TPLM SOUHAITE QUE LA MUSIQUE ET LA CULTURE NE SOIENT PLUS LES OUBLIÉES DE LA CRISE

Les professionnels de la musique, réunis au sein de l’association Tous Pour la Musique (TPLM) saluent la nomination de Madame Roselyne Bachelot, dont l’intérêt pour les arts et la culture sont aujourd’hui reconnus. Ils remercient Franck Riester pour son action et son engagement aux côtés de la filière musicale, depuis plus d’un an, et notamment pendant ces mois de crise sans précédent. 

La culture a été l’un des premiers secteurs mis à l’arrêt, dès fin février, en raison de la crise sanitaire. Il sera l’un des derniers à reprendre le cours normal de ses activités. 

Pour la musique, l’impact est dramatique, avec une perte de 4,5 Mds€ sur les 10,2 Mds€ qu’elle devait générer en 2020, selon les premières estimations du cabinet EY pour l’association TPLM. Le spectacle vivant est le plus durement touché avec des effets en cascade sur l’ensemble de la chaîne de valeur. 

Pourtant, la musique, dans la grande diversité de ses esthétiques, du lyrique au rap, en passant par la musique de film, la chanson, l’électro, ou la musique contemporaine, est un art essentiel au vivre ensemble. Elle est une des activités préférées des Français, contribue à l’attractivité de nos territoires, au dynamisme de notre économie ainsi qu’au rayonnement de nos créations françaises, de nos artistes et de notre patrimoine. 

Parce que les 257 000 emplois qui font vivre la musique, et la diversité culturelle de notre pays, doivent rester la priorité de tousTPLM a formulé dix propositions aux pouvoirs publics dès le 18 juin dernier. Elle souhaite, notamment, la mise en place d’un « Valois de la musique », doté de moyens correspondants à l’ampleur de la destruction de valeur, seul gage d’une vraie relance de la filière musicale. Il est nécessaire que l’État, en coopération avec les collectivités locales, dessine une véritable trajectoire de relance pluriannuelle et crée un pacte d’investissement public en faveur de la création musicale. 

Les membres de TPLM se réjouissent que les artistes et les territoires soient au cœur du projet de la nouvelle ministre de la Culture. Ils soutiennent également la proposition d’états généraux des festivals et souhaitent qu’ils puissent s’ouvrir au spectacle vivant plus largement, en prémices du « Valois de la Musique ». 

Enfin, ils saluent l’intention de la ministre de faire redémarrer très rapidement les théâtres, les salles de concerts, « dans des conditions sanitaires compatibles avec des conditions économiques viables ». 
Au début d’un été marqué par l’absence des nombreux festivals de musique partout en France, les organisations membres de Tous Pour la Musique appellent à un engagement fort du nouveau gouvernement français en faveur de la culture, et de la musique, dans le plan de relance qu’il conduira pour notre pays.