Le CNM doit être à la hauteur des ambitions affichées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE TPLM – 30/10/2019

Les organisations membres de Tous Pour La Musique saluent la création définitivement votée par le Parlement d’un Centre National de la Musique, et se félicitent de voir ainsi un art qui représente toujours la première pratique culturelle des français être reconnu au même titre que d’autres, qui ont historiquement bénéficié du soutien d’un opérateur public d’État dédié.

TPLM exprime ses remerciements aux parlementaires et à tous les représentants de l’État qui ont contribué à la réalisation de ce projet, et tout particulièrement à Monsieur le Ministre de la Culture Franck Riester pour son implication et son soutien.

TPLM veut faire écho aux interrogations formulées par de nombreux acteurs de la filière, notamment quant à la gouvernance de cet établissement, son fonctionnement, l’origine précise de ses financements et leur ventilation pérenne. À l’approche du vote des crédits du CNM par l’Assemblée nationale et à deux mois de sa mise en place effective, des incertitudes demeurent et il est urgent d’apporter les réponses et les garanties nécessaires aux professionnels, en particulier ceux dont le basculement est prévu au 1er janvier.

Le CNM – dont tous les membres de TPLM souhaitent la réussite – doit être à la hauteur des ambitions affichées et permettre à chacun d’en ressortir gagnant quel que soit son rôle dans l’écosystème et l’esthétique qu’il défend.