La vie d’artiste : 4 histoires du droit d’auteur

Qu’est-ce que le droit d’auteur ? Comment est-il né ? A quoi sert-il ? Autant de questions auxquelles l’ouvrage La Vie d’artiste, 4 histoires du droit d’auteur, apporte des réponses à travers des récits imagés. L’objectif : expliquer aux enfants (et à leurs parents !) qui aiment le cinéma, les livres et la musique, la longue marche du droit d’auteur. Claire Giraudin, directrice de Sacem Université et Véronique Cazeneuve, directrice des éditions A Dos d’Âne, présentent l’ouvrage.

 

IMG_5076-2_(c)CHESNEAU-Marc-1600

Claire Giraudin, directrice de Sacem Université

 – A qui s’adresse cet ouvrage ?

CG : aux enfants de 10-11 ans environ, ce qui correspond aux classes de CM1/CM2 et 6eme. Mais bien entendu, s’adresser aux enfants, c’est forcément aussi par ricochet s’adresser à leurs parents, et à leurs enseignants quand le livre est utilisé en milieu scolaire ! Donc il n’y a pas de limite d’âge pour apprécier cet ouvrage et y apprendre des choses…
CV : Oui, en plus de la dimension scolaire, il y a une curiosité manifeste du grand public, très réjouissante, que nous avons notée à travers l’intérêt des libraires pour cet ouvrage.
– Pourquoi le choix de la fiction pour s’adresser aux jeunes ?

CV : La fiction permet de mettre en scène à la fois l’histoire du droit d’auteur – sa naissance, son évolution –, et son principe. Avec l’auteur, Franck Médioni, et l’illustrateur, Mathieu de Muizon, nous avons imaginé quatre histoires, une par siècle, depuis le XVIIIe avec Beaumarchais. Chaque récit s’articule autour d’un personnage. Le jeune lecteur comprend ainsi que le droit d’auteur est avant tout attaché à un métier ; compositeur, musicien ou interprète. Enfin la fiction tout en apportant couleur et vitalité, n’exclut pas l’humour, sur lequel Mathieu de Muizon a joué avec bonheur.
CG : Faire comprendre un concept, comme celui de la propriété intellectuelle, ce n’est pas évident, que vous parliez à des enfants ou à des adultes, car c’est très abstrait. C’est pourquoi nous avons eu l’idée en discutant avec Véronique d’incarner quelques grands moments de l’histoire du droit d’auteur –et les conquêtes qu’ils ont représentés pour les créateurs- par des « tranches de vie » de personnages.
C’est aussi très lié au sujet lui-même : dans droit d’auteur, il y a « auteur ». Or on a souvent tendance à oublier que derrière les principes juridiques, il y a des individus, des créateurs et des artistes, dont les métiers et les vies sont liés directement à ce droit. Nous voulions donc rappeler ce que ce droit a d’humain.

– Pourquoi est-il important de sensibiLa vie d artiste_couv_HDliser les jeunes au droit d’auteur ?

CG : C’est essentiel car la culture est cœur de la vie de tous. Nous aimons tous écouter de la musique, aller au concert et au cinéma, lire, visiter des expositions, regarder la télévision, jouer aux jeux-vidéos… Et pourtant, très souvent, nous ignorons tout des métiers et des conditions juridiques et économiques qui rendent ces bonheurs possibles.
Les enfants sont à l’âge où justement, ils sont curieux du « comment ça marche » : mais au fait, à qui appartient la musique ? Et comment fait-on pour gagner sa vie si on est artiste ? Les sensibiliser au droit d’auteur, c’est leur permettre de mieux comprendre la création, et donc d’en mieux apprécier la valeur.
CV : La musique et les images font désormais partie de la vie quotidienne des jeunes. Leur expliquer le droit d’auteur, c’est leur donner l’une des clés de notre monde contemporain. C’est aussi les inviter à être davantage créateurs de leurs propres pratiques culturelles.

– Quelles sont les autres actions mises en place par la Sacem à destination des jeunes pour promouvoir le droit d’auteur ?

CG : Sacem Université a mis en place un partenariat global avec Canopé, éditeur de ressources pédagogiques public dépendant du Ministère de l’Education National, afin de produire dans les mois qui viennent des contenus multimédias adaptés pour les enfants. Nous réfléchissons aussi à d’autres média, comme les jeux, ou la bande dessinée. La Sacem teste également cette année un important programme d’éducation artistique et culturelle appelé « La Fabrique à chanson », où des artistes vont co-créer avec les élèves de cent classes partout en France une œuvre musicale. L’occasion pour les enfants de mettre en pratique la théorie et de vivre la création !
logo_noir 2


 

La vie d artiste_couv_HDMEDIONI, Franck, DE MUIZON, Mathieu, La Vie d’artiste, 4 histoires du droit d’auteur

Sacem Université, éditions A dos d’âne, Paris, 2015.
64p.

Se procurer l’ouvrage