CNV : un rehaussement significatif du plafond à 50 M€

Communiqué des organisations siégeant au conseil d’administration du CNV :

logoLes organisations professionnelles siégeant au conseil d’administration du CNV tiennent à remercier Audrey Azoulay, Michel Sapin et Bernard Cazeneuve, pour leur soutien au mécanisme vertueux de redistribution de la taxe fiscale sur les spectacles de variétés, ainsi que pour leur compréhension parfaite des enjeux auxquels sont confrontés les acteurs du spectacle vivant et des musiques actuelles aujourd’hui.

Pour la première fois a été porté devant le Parlement le sujet du déplafonnement du CNV.

Les membres du conseil d’administration tiennent également à remercier les députés et les sénateurs qui ont soutenu l’établissement dans leurs rapports ou en séance, tout particulièrement Patrick Bloche, Razzy Hammadi, Pierre-Alain Muet et Hervé Féron.
Les débats ont conduit la rapporteure générale de la commission des finances Valérie Rabault à proposer un rehaussement significatif du plafond à 50 M€, qui a été adopté et va permettre au CNV de poursuivre son développement l’an prochain au profit des entreprises du spectacle vivant et de la filière musicale.

Mme Rabault a également abordé le sujet de l’extension de la taxe  » You Tube » aux vidéos du champ musical et du spectacle vivant. Nous la remercions pour toutes ces avancées, au profit d’un secteur composé dans son immense majorité de très petites entreprises, qui se battent au quotidien pour développer de nouveaux talents sur scène et toucher les publics dans tous les territoires.

CSCAD, FASAP-FO, FNCC, FNSAC-CGT, Prodiss,SMA, SNACOPVA-CFE-CGC, SNES, Syndeac.