Artistes à la plume et au pinceau

Les éditions Carpentier ont créé une collection singulière : Chansons à la plume et au pinceau, un échange de regards entre un écrivain et le dessinateur Héran, autour d’un artiste de la chanson francophone. À ce jour, la collection compte cinq ouvrages : Brassens, Renaud, Johnny Hallyday, Brel et le dernier paru, consacré à Barbara.

Capture d’écran 2016-09-19 à 14.01.00

Chansons à la plume et au pinceau, ce sont des livres hommage, « des lettres d’amour » selon le dessinateur Héran, qui a prêté son œil de dessinateur de presse et d’auteur de bande dessinée à cette collection de portraits de figures de la chanson française. C’est d’ailleurs lui, avec Jean-Paul Sermonte, auteur du tome consacré à Brassens, qui est à l’origine de ce projet, envisagé comme un échange de regards entre un écrivain et un dessinateur, entre une plume et un pinceau. Le point de départ, « c’est ma collaboration à la revue Les amis de Georges, dans laquelle Jean-Paul Sermonte, mon coauteur, évoquait une chanson de Brassens en édito. Il m’a demandé d’illustrer ses textes. Quelques années plus tard, l’idée d’en faire un recueil est venue tout naturellement. Les éditions Carpentier m’ont proposé de donner suite à ce premier ouvrage en créant une collection sur le même principe », comme l’expliquait Héran au journal Metro.

Capture d’écran 2016-09-19 à 14.01.16

 

En amoureux de la chanson française, celui qui a publié, entre autres, dans Le Canard Enchaîné, L’Express, L’événement du Jeudi, La Grosse Bertha pour le dessin de presse, Pilote et Fluide Glacial pour la BD, n’entendait pas refaire des biographies de ces monstres sacrés. Il s’agit plutôt d’emmener les lecteurs sur des angles et des points de vue différents. Ainsi, le tome consacré au chanteur du Plat pays, et écrit par Bruno Brel, dévoile quelques moments émouvants vécus par lui-même ou par son père Pierre, frère et souvent confident de Jacques. Au il des pages, le pinceau d’Héran se révèle plein de tendresse vis-à-vis de celui qui restera pour beaucoup le chanteur le plus humain de sa génération. Pour rappeler la capacité d’autodérision de « Jacky », comme le nomme affectueusement Bruno Brel, les deux auteurs ont également souhaité dédramatiser quelque peu certaines chansons. Un pinceau singulier et une plume familière qui apportent un nouvel éclairage sur Jacques Brel, son œuvre et sa vie.

9782841679966_3

En plus du poète et écrivain Jean-Paul Sermonte, les autres sorties ont vu s’associer à Héran Michel Kemper, pour une revisite de l’idole des jeunes Johnny Hallyday, et Baptiste Vignol pour illustrer les coups de génie et les coups de gueule de Renaud, le Chanteur énervant. Comment s’opère le choix des artistes ? Par envie, par affinité, par admiration, précise Héran : « je ne me vois pas travailler 6 à 9 mois de ma vie sur quelqu’un que je n’aime pas… Mes dessins sont parfois drôles, parfois pas, ce n’est pas une nécessité absolue, mais j’essaie qu’ils soient justes. L’une de mes préoccupations récurrentes est : est-ce que ça lui aurait plu ? ». Pour lui, chaque nouvel ouvrage est un véritable défi, qui nécessite de passer plusieurs mois en immersion complète dans la vie et l’œuvre des personnages. Pour s’imprégner de son sujet, il lit les biographies, écoute les albums. « Au bout d’un moment je m’approprie le personnage. J’en fais un personnage à moi. C’est un peu prétentieux de dire çà mais… c’est mon Johnny à moi celui-là », confiait-il à Culturebox en décembre dernier, au moment de la sortie de Johnny Hallyday.

Après Brassens, Renaud, Johnny Hallyday et Jacques Brel, le dernier tome de la collection met à l’honneur une femme, une longue dame brune, autre incarnation du génie de la chanson française : Barbara. Cette fois-ci, la plume est tenue par Claude Fèvre et Laurent Viel. Et le pinceau ? Toujours par Héran bien sûr !

 


Se procurer les ouvrages :

Capture d’écran 2016-09-19 à 14.01.00

Visiter le site de l’éditeur