Prodiss : 10 propositions pour une politique d’avenir du spectacle musical et de variété

C7cnKdiXUAEKtHZDans le cadre de la présidentielle, les 350 entrepreneurs du Prodiss appellent au soutien des 10 propositions essentielles formulées dans le livre blanc « Culture & compétitivité 2017/2022 ».

Communiqué du Prodiss :

Pour 75 % des français, le spectacle musical et de variété constitue une des pratiques culturelles les plus populaires en France : découvrir un artiste, lutter contre l’ambiance de crise, avoir le sentiment de partager un évènement exceptionnel sont autant d’émotions créées par la rencontre entre l’artiste et son public, rendue possible par les entrepreneurs de spectacles.

Au-delà de la richesse du lien social, nos entreprises créent de l’emploi, des retombées économiques sur les territoires, et favorisent le rayonnement culturel à l’international. La culture, et la compétitivité de nos entreprises pour la faire vivre, peuvent être le socle de notre société.

À 33 jours du premier tour de la présidentielle, il est temps qu’une vision politique émerge pour accompagner la dynamique de notre secteur les 5 prochaines années. Les 350 entrepreneurs du PRODISS se sont mobilisés et appellent aujourd’hui au soutien de 10 propositions essentielles formulées dans le livre blanc « Culture & compétitivité 2017/2022 ». Celles-ci répondent à trois ambitions claires : « Développer / Transmettre / Fédérer ».

Au quotidien, les entrepreneurs de spectacles vivent, comme pour toute industrie, les mutations économiques liées à la crise, la concurrence — preuve d’ailleurs de l’attractivité de la filière —, la prise de risque artistique est le quotidien des entrepreneurs. En d’autres termes, la compétitivité n’est pas une illusion, la crise non plus d’ailleurs…mais faute de les reconnaître politiquement, le pouvoir fragilise la création et la diversité.

Notre triple ambition doit être incarnée par un acte fondateur d’une nouvelle ère : le spectacle et la musique ont plus que jamais besoin d’être rassemblés au sein d’un établissement unique et fort.

  • Développer l’industrie du spectacle en lui accordant les moyens financiers et humains d’assurer la diversité culturelle, en France et à l’international, et en s’appuyant sur tous les relais d’innovation existants.
  • Transmettre l’émotion du spectacle à de nouveaux publics, les savoir-faire et la passion du métier d’entrepreneur aux nouveaux entrants et le patrimoine culturel aux générations futures.
  • Fédérer les entreprises autour d’un centre national plus puissant et plus vaste que l’actuel CNV, les associer aux projets européens et inclure tous les partenaires à même de faire émerger une culture de l’innovation dans les PME du secteur.

En France, dans le pays qui a inventé le ministère de la Culture, notre secteur doit être appréhendé comme une industrie culturelle et créative, accompagnée et défendue comme tel.
Parce que le spectacle vivant représente l’un des 3 principaux employeurs du secteur culturel, parce qu’il constitue un atout économique majeur pour la France et un levier de rayonnement international, parce qu’il rassemble toujours autant les français autour de moments de partage uniques, les entrepreneurs ont besoin que soient portées ces propositions qui feront de la culture un acte politique d’avenir.