Présidentielle : les propositions de la GAM

La Guilde des Artistes de la Musique (GAM) soumet aux candidats à la présidentielle un dispositif de mesures au service des artistes et de la création à l’heure du numérique.

La GAM se saisit ainsi des problématiques et des interrogations des artistes, qu’il s’agisse de leur faible représentation dans les prises de décisions qui les concernent, de leur faible rémunération et ou encore du manque de transparence à l’heure du numérique.

Capture d’écran 2017-03-22 à 16.25.59

LES PROPOSITIONS DE LA GAM PAR DOMAINE D’ACTION :

ÉDUCATION ARTISTIQUE :
– Un programme national « des artistes dans toutes les écoles »
– Un orchestre, un groupe, une chorale dans toutes les écoles

ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET FORMATION DES MANAGERS :
– Des enseignements complets, exigeants et décloisonnés

ACCOMPAGNEMENT DES PRATIQUES NOUVELLES :
– Les « incubateurs pour la création» dans toutes les Régions

STRUCTURATION DU SECTEUR :
– Un Centre National de La Musique
– Accompagner les artistes-entrepreneurs

RÉGULATION DU SECTEUR :
– Un Code des usages pour un partage équitable des rémunérations et une meilleure transparence entre artistes, producteurs et plateformes de streaming
– Une meilleure exposition de la diversité musicale dans les médias

AMBITION INTERNATIONALE :
– Directive Européenne sur le droit d’auteur : soutenir la convergence des artistes européens pour une pratique équitable et transparente de la musique en ligne
– Des GAFA contributeurs de la création
– Soutenir l’exception culturelle et le rayonnement des artistes français à l’étranger

Retrouvez le détail de ces propositions dans le livret AMBITION CRÉATION 2017 > 2022