Podcast LNO : « les moins de 30 ans du music business apportent une énergie folle »

La Nouvelle Onde (LNO) est un jeune dispositif qui met en lumière les moins de 30 ans qui oeuvrent (déjà) de pied ferme dans les coulisses de la musique.
Après avoir délivré les premiers Prix LNO à la convention Mama en octobre dernier, La Nouvelle Onde propose une série de podcasts sur les métiers de la musique, en présence des lauréats et animée par Emily Gonneau, cheffe d’orchestre des opérations qui nous en dit plus sur cette initiative.

emilygonneau-780x520


Après avoir travaillé pour EMI pendant plusieurs années, Emily Gonneau a créé en 2009 Unicum, société d’édition, de management et, depuis peu, de label. En 2013, elle crée, avec Maud Cittone, Nüagency, une agence dédiée au community management et à la stratégie marketing pour les artistes. Emily Gonneau est également formatrice et consultante.

Vous avez été une jeune professionnelle de la musique, exerçant notamment en major, et maintenant vous tendez la main à cette next generation du music business pour qu’ils se fassent connaître, s’affirment et partagent leur expérience. Pourquoi ?

C’est une question qui revient souvent. A vrai dire, j’ai appris que ça paraît même encore suspect à certains qui se demandent quel est l’intérêt pour moi de faire ça alors que j’ai plus de 30 ans – ce qui est rédhibitoire pour candidater – et que je le fais bénévolement en plus de toutes mes activités. Sauf qu’on n’est pas obligé de toujours ramener la couverture à soi ! Et que donner rend souvent plus heureux que recevoir.

Ca fait quinze ans bientôt que je suis dans le milieu, six ans que j’enseigne en niveau Master à la Sorbonne ou à l’EMIC, où je rencontre chaque année des étudiant.e.s incroyables. Ce sont elles et eux qui m’ont donné envie de combler un vide béant et aberrant : il n’y avait rien pour valoriser les moins de 30 ans, donc on ne s’intéressait pas à leurs idées. Résultat : on n’en parlait pas, tout simplement parce qu’on ne les voyait pas. Bref, on ne savait même pas qu’ils existaient ! Et je trouvais ça franchement dommage.

Et puis les #PrixLNO ont été lancés, tous les membres du jury, mentors inclus.e.s, ont été bluffé.e.s du niveau des candidatures : je me suis dit « Ouf, ce n’est pas juste dans ma tête ». On a dévoilé la liste des 8 lauréat.e.s de la première édition en octobre 2018 au MaMA dans la foulée d’une conférence pleine à craquer sur « Comment faire carrière dans le music business ? ». Un mois plus tard, on a publié une liste complémentaire des 30 de moins de 30 ans qui méritaient tout autant d’être valorisé.e.s et accompagné.e.s et, depuis, c’est une aventure collective qui se construit chaque jour à 50 personnes (talents, jury, partenaires). Tout le monde contribue à son niveau avec enthousiasme et bienveillance et La Nouvelle Onde commence à prendre la forme d’un programme d’accompagnement pro à part entière.

Parmi les actions mises en place par LNO, il y a une série de podcast sur les métiers de la musique animés par vous-même et les ‘moins de 30 ans’ sélectionnés par le dispositif. De quoi parlent ces podcasts et à qui s’adressent-ils ?

Les deux premiers épisodes, disponibles sur toutes les plateformes de podcast, sont déjà sortis et portent sur les coulisses de la découverte d’artistes et la promotion musicale aujourd’hui, notamment avec les blogs à l’heure des réseaux sociaux et du streaming. J’anime cette série de podcasts où sont invités les différents talents (lauréat.e.s et 30 de moins de 30 ans) à partager leur expertise en fonction de la thématique abordée au cours de chaque émission.

Pour la suite, le programme des 6 prochaines émissions est déjà arrêté, et nous aborderons le numérique [NDLR: ce troisième épisode vient d’être publié], les labels, l’événementiel, le live, ainsi que la médiation et l’action culturelle. Il y aura aussi une émission spéciale dédiée aux artistes-entrepreneur.e.s et à la question des artistes slasheurs/slasheuses.

Avec ces podcasts, l’idée est de faire découvrir les talents de La Nouvelle Onde, de valoriser leur expertise, d’apporter des réponses aux questions que se posent les futur.e.s professionnel.le.s de la filière, et plus globalement de parler du présent et de l’avenir de la musique à travers leur regard neuf.
Au final, ces podcasts s’adressent à un large public : acteurs publics et privés, professionnel.le.s de la filière avec des décennies d’expérience ou futur.e.s professionnel.le.s de la musique, etc.

Qu’est-ce que cette jeune génération apporte aux acteurs en place et au fonctionnement de la filière ?

Tellement de choses ! Un regard neuf, une énergie folle, une passion sincère pour la musique, une expérience déjà significative, une vraie curiosité pour les autres, leurs métiers et l’avenir, une grande diversité de parcours et de perspectives et surtout beaucoup, beaucoup d’intelligence, de confiance et de maturité.
C’est un vivier incroyable et un réseau déjà très dynamique.

lnopodcast