PLF 2018 : une première étape vers un renforcement significatif des moyens du Bureau Export

Communiqué TPLM du 15 novembre 2017

Dans le cadre de la première lecture du projet de loi de finances pour 2018, l’Assemblée nationale a approuvé ce jour un amendement du Gouvernement, permettant de relever de 500 K€ supplémentaires la dotation publique du Bureau Export.

Ces moyens nouveaux permettront de conforter les aides existantes et ainsi de poursuivre la dynamique de réformes engagée depuis deux ans au service des adhérents, dont le nombre a augmenté de plus de 35% sur la seule année 2017. Il s’agit d’une première étape dans l’élaboration d’un partenariat pluriannuel ambitieux entre l’Etat (ministère de la Culture et ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères), les professionnels et le Bureau Export. Ce partenariat aura notamment vocation à mettre en cohérence les ressources de l’association avec l’enjeu stratégique majeur qu’est devenu l’export pour le secteur de la musique, nécessitant une augmentation progressive de son budget de 5M€ supplémentaires à horizon 2020.

Dans un contexte budgétaire très contraint et dans l’attente des annonces sur les suites de la mission « Maison commune de la musique », ce relèvement de la subvention du Bureau Export, traduit l’attention que la Ministre de la Culture porte à la filière musicale et l’engagement du Gouvernement au service du rayonnement de nos industries culturelles.

La filière musicale tient à remercier chaleureusement les députées Aurore Bergé et Virginie Duby-Muller, ainsi que l’ensemble des parlementaires qui se sont montrés attentifs à la question du financement du Bureau Export et qui ont contribué, par leur engagement et leur dialogue avec le Gouvernement, à ce qu’une réponse soit apportée à la demande légitime des professionnels.

Ces ressources supplémentaires sont néanmoins inférieures aux 2,5 M€ demandés par la filière musicale, pour permettre à l’association d’achever la réforme de son dispositif d’aides. A fortiori, elles sont insuffisantes pour procéder au renforcement indispensable de la présence du Bureau Export à l’étranger, en particulier aux Etats-Unis et pour déployer les services nouveaux attendus par ses adhérents, en matière de conseil et de promotion.

D’ici au vote définitif de la loi de finances, la filière musicale sera très attentive au renforcement des moyens du Bureau Export et à la préservation des crédits de soutien à la création musicale.

Contact : Aude Tillette  – contact@tplmusique.org