Travailler dans la musique

Qu’est-ce que la filière musicale ?

La musique s’est organisée en filière dès l’apparition du disque, il y a plus de 100 ans. Cette filière a constamment évolué en fonction des technologies utilisées, tant pour les supports que les moyens de diffusion.

La loi de 1985 (loi Lang) a institué de nouveaux droits pour rémunérer les créateurs et les producteurs en fonction des nouvelles formes d’exploitation de leur travail. Cette loi a permis de solidariser la filière et a aidé l’installation d’organismes pour se développer, qu’il s’agisse d’élaborer des programmes de soutien financier pour les projets (le FCM), de soutenir les actions à l’export (Bureau Export, Francophonie Diffusion), l’information et la ressource pour les professionnels (l’Irma), l’observation (Observatoire de la musique), la découverte ou les confirmations (Victoires de la musique)…

En parallèle, le spectacle vivant bénéficie également d’une mutualisation appuyée sur une taxe issue de la billetterie et gérée par le CNV qui assure lui aussi des programmes de soutien et de l’observation pour son domaine.

Au-delà, les professionnels se sont dotés de représentations collectives qui leur permettent de négocier le cadre et les systèmes d’organisation de leurs activités.

Comment peut-on travailler dans la musique ?

Les métiers de la musique attirent beaucoup. Certes passionnants, ce sont aussi des métiers à risques. On distingue principalement trois univers qui impliquent des parcours bien distincts : l’artistique, le technique et l’administratif. Bien entendu,  certaines personnes passent d’un univers à l’autre.

Comme dans beaucoup de secteurs culturels, le recrutement et l’intégration s’effectuent souvent par affinité et connaissances. Les projets appellent la constitution d’équipes et la notoriété et la réputation font partie du “capital professionnel”.

On a longtemps considéré que la formation s’effectuait sur le tas grâce à des stages.  Il existe malgré tout de nombreuses écoles et formations. Reste que la meilleure opportunité est celle de la passion et que l’on peut déjà avoir une pratique avant d’être reconnu comme “professionnel”.

Pour en savoir plus :