Musique enregistrée : bilan et performances du 1er semestre

Capture d’écran 2018-09-18 à 15.26.36Le marché de la musique enregistrée, porté par la progression constante du streaming et une production française dynamique, affiche une croissance de 3,3% pour les 6 premiers mois de l’année, s’inscrivant dans la tendance constatée en 2017 (+3,9%).

Les chiffres du marché

Première source de revenus de la musique enregistrée, le numérique réalise 62,7% des ventes au premier semestre 2018 (vs 55,7% au 1er semestre 2017). Avec un chiffre d’affaires de 136,6 millions d’euros et une progression de 23% par rapport au 1er semestre 2017, le streaming est le moteur de cette dynamique, représentant 89% des revenus numériques, et tout particulièrement les abonnements streaming audio qui ont généré à eux seuls 110 millions d’euros. Pour la première fois, ils dépassent ainsi les revenus des ventes physiques (91,6 millions d’euros) représentant 81% du chiffre d’affaires du streaming.

Grâce à la vitalité du réseau de distribution, fort de plus de 4000 points de ventes dans notre pays, et malgré la progression soutenue du marché numérique, les ventes physiques conservent en France une part de marché substantielle de 37,3% au cours de ce premier semestre. Il faut noter que la première partie de l’année n’est généralement pas la période la plus porteuse pour les ventes physiques qui réalisent leurs meilleurs scores au second semestre à l’occasion des sorties commerciales populaires de la rentrée et des ventes de Noël. En conséquence, la répartition du marché se rééquilibrera mécaniquement en faveur des ventes physiques à la fin du 2ème semestre.
Le vinyle confirme par ailleurs sa très bonne forme (+31% vs 1er semestre 2017) et représente 23% des revenus physiques, soit une part de marché presque doublée au regard de l’année 2017 (12%).

Le chiffre d’affaires généré par les droits de synchronisation a par ailleurs progressé de 3,3% et sa part de marché dans le revenu global de la musique enregistrée est stable, à 4.2%.

Productions françaises

Dans le prolongement des résultats de 2017, les artistes produits en France continuent d’avoir la côté ! Ainsi, 19 artistes français ressortent parmi les 20 premiers noms du Top albums, et 148 productions françaises apparaissent dans les 200 meilleures ventes d’albums du 1er semestre 2018. À noter qu’il s’agit bien souvent de jeunes talents puisque 45 premiers albums produits en France font partie du Top 200.
La part des productions françaises par style musical est ainsi prépondérance dans 4 des 5 principaux genres musicaux.

capture_d_e_cran_2018-08-28_a_11.41.34-cac37

Streaming et consommation

Les volumes de consommation en streaming sont en très forte croissance : le nombre d’écoutes affiche une progression de près de 40% pour atteindre 27 Mds€ ! Ainsi, près 1 Mds d’écoutes (streaming payant + financé par la pub) sont effectuées chaque semaine sur les plateformes de streaming audio.