Manager

Dans le milieu musical, tout le monde est à l’affût des nouveaux talents, mais c’est surtout le manager qui s »occupe du suivi de la carrière de l’artiste ou du groupe dans ses moindres détails.

Le manager représente l’artiste auprès de tous les autres professionnels de la filière : il va l’assister dans ses démarches, l’aider à signer avec un éditeur, une maison de disques, un producteur de spectacles, si ce n’est déjà fait. Pour résumé, le manager est l’intermédiaire entre l’artiste et les différents acteurs du secteur musical.

Il va l’aider à négocier ses contrats et en assurer le suivi (enregistrement, promotion, marketing, organisation des spectacles et des tournées, merchandising…)

Avec le producteur et l’artiste, il définit l’image qu’ils souhaitent développer, du choix de photos à la réalisation des clips, en passant par le « plan de carrière ».

Le manager est un « chef d’orchestre », qui va œuvrer pour que tous les interlocuteurs travaillent ensemble pour l’intérêt de son artiste.

Il défend et protège les intérêts de l’artiste. Il peut se rémunérer sur tous les revenus de l’artiste, directs et indirects (redevances, merchandising, cachets…), sous forme de pourcentage ou de commission. Il peut également être salarié par l’artiste.

Depuis quelques années, les managers ont formé un syndicat (MMF France), branche française d’un regroupement actif dans de nombreux pays et qui amène une représentation professionnelle de cette activité.

Souvent, le manager est assimilé à l’agent artistique dont la fonction concerne le placement d’artiste contre rémunération sous forme de commission. Cette profession est, elle, réglementée et soumise à l’obtention d’une licence délivrée par le Ministère du Travail.

Il existe une grande variété de managers, cette fonction renvoyant aussi bien à l’impresario des années soixante qu’au copain qui cherche les dates de concerts ou au professionnel qui intervient pour négocier un contrat en maison de disques.

Pour en savoir plus :