Le live, un antidote contre l’ambiance de crise

Le PRODISS présente les résultats du Baromètre du Live 2017, baromètre annuel d’observation des pratiques culturelles des Français en matière de spectacles réalisé par l’institut de sondage Harris Interactive.

Capture d’écran 2017-11-20 à 18.01.54

La synthèse de la quatrième édition du baromètre des pratiques culturelles des Français en matière de spectacles musicaux et de variété :

LES FRANÇAIS SONT DE RETOUR AU SPECTACLE
La fréquentation des spectacles musicaux et de variété est en hausse significative en 2017 : 42% des Français déclarent s’y rendre au moins une fois par an, soit +6 points par rapport à l’année dernière. Après une année 2016 légèrement en creux, du fait, sans doute, de l’impact des attentats, cette hausse de fréquentation apparaît comme une sorte de « retour à la normale », en renouant avec la progression régulière enregistrée depuis quelques années (31% en 2014, 38% en 2015, et donc 42% en 2017).

LES FRANÇAIS VONT AU SPECTACLE POUR VIVRE UN MOMENT EXCEPTIONNEL…
« Se changer les idées » est l’une des raisons majeures pour assister à des spectacles musicaux et de variété, citée par 50% des spectateurs. La première motivation reste d’ordre émotionnel : pour plus de la moitié des répondants, l’élément le plus important, quand y on assiste, est de « ressentir des émotions, vivre quelque chose d’exceptionnel » (57%) et de « partager ces moments » avec des proches (55%).

…MAIS AUSSI POUR DECOUVRIR DES ARTISTES
Le désir de découverte artistique est en hausse cette année : 26% des spectateurs disent se déplacer pour découvrir de nouveaux artistes et de nouvelles oeuvres (+3 points vs 2014), et 20% pour approfondir l’univers de certains artistes (+3 points également).

LES FRANÇAIS PERÇOIVENT LE SPECTACLE COMME UN ANTIDOTE CONTRE « L’AMBIANCE DE CRISE »
De manière générale, le secteur des spectacles en France conserve une image très positive auprès du grand public. En effet, près de 9 Français sur 10 mettent en avant la diversité des spectacles proposés ainsi que leur « qualité » (88%). De même, la grande majorité insiste sur le « dynamisme » (85%) d’un secteur qui sait « évoluer avec son temps » (82%). Au-delà de ce socle d’image qui ne se dément pas depuis plusieurs années, deux dimensions sont de plus en plus associées au secteur des spectacles en France : celui-ci est de plus en plus considéré comme un moyen de « lutter contre l’ambiance de crise » (68% des Français le déclarent, soit +11 points vs 2014) et est de plus en plus perçu comme proposant « des tarifs accessibles » (48%, +7 points). Le secteur des spectacles est ainsi considéré, par une part croissante de Français, comme faisant les efforts nécessaires, d’un point de vue tarifaire, pour leur permettre de se divertir afin de lutter contre la morosité.

FOCUS SUR LA SECURITE
Près de 4 spectateurs sur 5 (79%) déclarent se sentir « très » ou « plutôt » en sécurité lorsqu’ils assistent à un spectacle ou un festival. On peut noter que ce sentiment de sécurité est en hausse de 5 points par rapport à la même mesure effectuée en 2016. Un résultat d’autant plus remarquable que, dans le même temps, le sentiment de sécurité dans leur vie quotidienne est plutôt en baisse (-4 points vs 2016). De fait, les mesures de sécurité lors des spectacles continuent de rassurer une large majorité d’individus (69%).

LIRE LA PUBLICATION