Export : bilan économique 2016

Le Bureau Export a présenté au Midem l’étude La filière musicale française à l’international – Bilan économique 2016. L’étude révèle que le chiffre d’affaires de la filière à l’export continue de se développer et s’élevait à 262M€ l’an passé.

Capture d’écran 2017-06-15 à 14.50.12

 

Les principaux enseignements :

- 628M€ générés à l’international par la filière musicale : pour la troisième année consécutive, le volume économique de la filière musicale généré à l’international dépasse les 600M€. Il atteint ainsi 628M€ en 2016 contre 617M€ en 2015 et progresse de 30% par rapport à 2010.

- Le chiffre d’affaires de la filière musicale française en provenance de l’international s’élève à 262M€ en 2016 contre 257M€ en 2015, soit une augmentation de 2% par rapport à 2015.

- 2000 concerts à l’export pour les producteurs de spectacles français : en moyenne, l’export représente 21% du chiffre d’affaires total des producteurs de spectacles adhérents du bureau export.

- 7 milliards de streams audio à l’export générés par les artistes des producteurs phonographiques français : le digital représente 72% des ventes à l’export des producteurs phonographiques en 2016.

- 46% des streams des artistes signés sur un label français en provenance de l’international.

- Les revenus des producteurs phonographiques s’internationalisent avec une part de leur chiffre d’affaires “hors Europe” de 40% en 2016.

- 14M€ de revenus de synchronisation pour les éditeurs français

- Les droits d’auteur sont la source de revenus la plus importante de la filière musicale à l’international en 2016 : la collecte des droits d’auteur et droits voisins des SPRD françaises représente près d’ 1/3 du total des revenus de la filière musicale à l’export en 2016.

Lire le bilan 2016