Editeur

L’éditeur est « le professionnel qui assume par tous les moyens auprès du public, la diffusion permanente et suivie d’une œuvre. » (Jean-François Bert)

La première rencontre de l’auteur se fait souvent avec un éditeur. Celui-ci va l’aider au tout début de sa carrière, alors que les chansons ne sont pas encore enregistrées, et encore moins connues du public. L’éditeur va apporter des moyens financiers, pour enregistrer une maquette, chercher un interprète, une maison de disques ou un producteur de spectacles, acheter des instruments de musique ou du matériel d’enregistrement, provoquer des rencontres.

Par la suite, l’éditeur accompagnera le projet si un disque est enregistré, il aidera au financement d’une tournée, d’un clip, d’un site internet, du marketing autour de l’album.

L’éditeur peut également placer les titres de son catalogue sur des bandes originales de films, sur des publicités (la synchronisation). Il met aussi en relation auteurs, compositeurs et interprètes, et peut en quelque sorte effectuer le travail d’un directeur artistique.

Pour devenir éditeur et faire valoir ses droits sur le territoire français, il est important d’adhérer à la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Pour cela, il faut présenter les contrats d’édition d’au moins dix œuvres originales faisant partie du répertoire de la société ou d’une société d’auteurs qui lui a donné mandat de la représenter, qu’il a éditées graphiquement et dont il justifie qu’elles font l’objet d’une exploitation publique.

Pour se rémunérer et faire valoir ses droits, l’éditeur signe avec ses auteurs, œuvre par œuvre, des contrats de cession. Sur la durée, et pour valoriser leur collaboration, il peut mettre en place un pacte de préférence.

Pour en savoir plus :